L'homme BRUT dans toute sa splendeur...

Publié le par Laloo

dimanche, 24 mai 2009 

Bon, ben voilà, j'ai enlevé les toiles d'araignées..

Cela faisait des semaines que Virginie voulait absolument me présenter Didier, un de ces collègues. 
- Tu verras il va te plaire, c'est obligé! 
- Bon, ben tu me le présentes quand? 
Il fallait encore trouver une date, car ledit Didier était très occupé entre son boulot, sa petite fille, et ses séances de rugby.

Célibataire depuis peu, 1m80, un physique de grand sportif tout en hauteur et en muscles, bien élevé, beaucoup de gout, mais que faisait-il seul? 
- Et bien il attend de te rencontrer! Me dit Virginie avec un petit sourire en coin!

Le rendez-vous est prit, nous allons manger ensemble tous les 3, même si mon amie a prévue de partir mine de rien après 10mn.

Le jour prévue, je me suis mise sur mon 31, bien habillée, une petite robe décolletée (mais pas trop) pour me mettre en valeur, un joli collier, bien maquillée, souriante et pleine d'intérêt envers ce beau jeune homme qu'on doit me présenter!

Enfin il arrive, grand, carré comme une armoire à glace (Mmm, j'adore les epaules rassurantes et confortables!), tout sourire, et semble-t-il, fort interessé par cette rencontre! Apres 10mn, Virginie s'eclipse comme pérvue, et nous nous retrouvons seuls à papoter. La conversation est interessante, et Didier semble non seulement suprbe, mais aussi fort instruit et divertissant! C'est donc avec plaisir que j'accepte d'aller boire un café avec lui apres le repas! 

Apres maintes textos et bavardages téléphoniques, nous decidons de nous retrouver pour diner chez lui hier soir.. 
Il est evident que c'est Le Grand Soir! Que tout va se jouer maintetant! Je prends donc toutes les cartes en main pour être la plus presentable possible, avec et sans emballage! :) 


J'arrive, il est tout sourire, tres accueillant! Il me fait visiter la maison, et semble avoir beaucoup de gout! Tout est parfaitement organisé et décoré! 
- Mmm! un homme qui a du gout est forcement un homme sensible, me dis-je avec un sourire attendri!

A peine le dessert est à peine servi que soudain, il me saute dessus! J'essaye de faire mine de vouloir aller doucement, mais déjà il m'a emené dans sa chambre et arraché mes vetements avec violence! J'essaye de le ralentir un peu, de lui caresser les cheveux pour lui faire comprendre qu'un peu de tendresse, c'est pas mal, mais il entreprend de me tortiller dans tous les sens, sans prêter la moindre attention à mon plaisir ou aux signes que j'essaye de lui faire. Le bourrin bourrine et la biche pleurniche, attendant que tout soit fini.. 
L'ours sus à grosse gouttes et refuse de s'essuyer.. Mouairf, c'est bof de poser sa tête sur un corps trempé lorsque l'orage est enfin terminé! J'ai à peine le temps de respirer que déjà c'est reparti! Je me laisse faire, décue, triste, même si j'essaye quelques caresses douces pour l'apaiser un peu, mais il n'y a rien à faire, c'est une grosse brute epaisse et il n'y a rien à en tirer! :(

Le deuxième round enfin terminé, je me rhabille et lui dis que vu qu'il doit se lever tôt, je préfère rentrer dormir chez moi. Il m'offre un Mars glacé sachant que j'adore ça (tiens, il redeviens humain!) et un verre d'eau. On discute un peu, je prend mon air souriant et enjoué pour passer le temps. Au moment de partir, il me re-saute dessus et m'arrache à nouveau tous mes vêtements! Fff.... il est brute, il me fait mal, me tortille dans tous les sens! je crois même avoir un torticolis à un moment! J'ai envie de pleurer mais je me retiens.. je pense à un autre homme que j'ai connu et qui était pareil, animal, bestial, pressé, sans aucun attention pour sa partenaire.. Je pense aussi à Samy qui lui, était très doux, et mes yeux devienne humides à nouveau... Non, il en faut pas pleurer! Il faut attendre que ce soit fini, en essayant malgré tout de lui faire comprendre que je voudrais un peu de douceur! mais le message ne passe pas! malgré mes signes, il ne pense qu'à son propre plaisir, et à imposer ses souhaits! J'attend que ça passe, mais ça fait mal.

Lorsque je me suis réveillée ce midi, j'avais mal partout. Je me sentais triste, déçue par la nature masculine encore. J'ai envie qu'on me sers dans les bras, tendrement, doucement. J'ai envie de pleurer. Les toiles d'araignées ont été enlevées mais je n'ai même pas joui une seule fois. Non, je n'ai pas envie de le revoir, merci, au revoir.

 

Publié dans Mes rencontres...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

viol 24/12/2010 08:22


on appelle ça un viol