Le coeur amer...

Publié le par Laloo


dimanche, 26 novembre 2006

On nous baratine depuis notre enfance avec l'amour, avec ce truc sans quoi on ne serait pas complet, pas satisfait, pas heureux dans la vie, mais, très honnetement, l'amour, ça apporte quoi??.. 
- quand on en a pas, on est frustré 
- quand on est dans une histroire, le début est toujours tout rose, mais ca ne dure qu'un temps 
- ensuite, on est insatisfait, parce qu'on découvre des choses qui nous dérangent dans l'autre, et on peut pas s'empecher de focaliser dessus 
- et puis, on fait tout un travail pour relativiser ces betises, parce que de toutes façons, avec n'importe quelle personne, il y a toujours des concessions à faire, il faut accepter les différences, ou alors on reste enfermé chez soi toute sa vie! Alors on prend sur soi pour assurer et relativiser, et on culpabilise de se sentir insatisfait! 
- arrive le moment où on se rend compte qu'il y en a un qui a plus de sentiments que l'autre, et le plus sensible reste generalement sur le carreau, frustré de ne pas recevoir ce dont il a besoin, persudé d'une injustice monstrueuse, de se vider de son energie à force de donner et avoir l'impression d'un vide en retour.. 
- il y a même des cas où l'un des 2 partenaires ne sait pas où il en est, a peur de s'investir, se ment, et l'autre, de toutes façons, s'en prend encore dans la gueule.. il s'est investi pour rien, à le coeur meurtir, et il suffit que ca arrive 2/3 fois de suite pour qu'il soit très difficielement  récuperable. 


Alors, l'amour, merde, ça sert à quoi? 

Nos grand-mères étaient elles plus heureuses à  se taper le même bonhomme qu'elles n'avaient pas choisi durant toute leur vie? 
Pas de questions à se poser, pas d'attentes, et puis, si ça ne collait pas, on prenait un amant et hop! Ni vu, ni connu, on récuperait notre dose d'amour et de tendresse! 

Je voudrais ecrire que je suis stupide, maso, idiote, chieuse, mais mes leçons de psycho me retiennent.. ce qui ne m'empeche pas de le penser très fort. 
Ca fait qqs jours que je suis vraiement mal, physiquement, moralement, et c'est totalement debile (culpabilisation de se sentir mal, quelle merde!)!!! 
En fait, ça a commencé avec mon pied qui s'est remis a m'elancer de façon assez intense depuis environ 10jours. 
- Est-ce donc lui qui infuence mon humeur? 
- Est-ce parce que je n'ai pas "pris mon pied"depuis un moment qu'il me fait si mal?.. (humour! hooooo!!!) 
- Quel est le rapport douleur/humeur? faut-il ajouter le facteur sexe la-dedans?... 
Et dire que je pensais que cette putain d'algo commencait enfin à en avoir marre.. quelle deception! :(:(:(:(:(:(:( 

Donc, j'ai mal physiquement, et depuis que ça a recommencé à être intense, je n'ai plus le morale. Je passe mes nuits à pleurer, je me pose plein de questions débiles qui font fuir mon chéri (et oui, j'ai gagné! j'ai eu droit aux petites phrases de dernier avertissement), et pour courinner le tout, je culpabilise d'être si mal! 
Bon, soyons francs et honnetes. Qu'est ce qu'il faudrait pour que ca aille mieux? 
- j'ai mal. je veux que la douleur parte et que mon corps guerisse 
- je veux un calin 
- je veux pleurer dans les bras 
- je veux etre comprise, ou au moins, écoutée sans être jugée 
- je veux être rassurée 
- (accesssoirement, j'ai aussi besoin de faire l'amour pour me sentir en communication et vibrer aussi un peu! ;)) 
(Notons pour la partie PSY - de comptoir - que les phrases ont été emises avec l'expression "je veux" et non pas "j'ai besoin de" ou "je voudrais..") 
Bon allez, avec les 5 premiers trucs, déja, je serai contente et suis persudée que mon pied ira mieux avec ça! si, si!!!!! 

(sniff snifff... larmes) (douleur physique, culpabilisation, auto-destruction, colère, sentiments d'injustice, frustration, manque d'amour)
Image

Publié dans Mes rencontres...

Commenter cet article