La fille kleenex..

Publié le par Laloo

Dimanche, 8 octobre 2006

La nuit etait calme, noire, profonde, mysterieuse. Elle avait posé sa tete sur son torse, après avoir fait l'amour. Son coeur,  tout son corps, toute son ame etaient remplis d'amour. Ca débordait, il fallait qu'elle en laisse un peu s'echapper: 

Gaspard, je t'aime.. dis-elle dans un murmure, mais suffisement fort pour qu'il sache que cela lui etait adressé, et qu'il etait censé entendre.. 

Silence... 

Wouaw! repondit-il enfin, apres quelques instants qui semblerent être des heures! C'est violent!.. je ne sais pas si je suis pret à ça! c'est.. c'est vraiement violent!

Lola se taisait. Elle sentait bien qu'elle avait dit une grosse betise. Qu'elle venait de gacher quelque chose.. Mais quoi? cela faitsait 4 mois qu'ils etaient ensemble,  ils venaient de faire l'amour, leur complicité était a leur apogée quelques minutes plus tot, en quoi cela etait-il choquant de lui dire ca maintenant?.. 
Une grosse boule d'angoisse prit place dans son ventre. Elle respirait avec difficulté. Elle aurait voulu effacer ce moment, cette phrase, se cacher, s'enfuir pour pleurer..

Tu sais, lui dit-elle, je dis pas ça pour que tu me dises pareil: c'est juste que là, j'avais envie de te le dire! C'est pas grave si tu ressens pas les memes choses que moi!..

C'etait trop tard.. un nuage avait apparu dans leur relation.. une relation qu'elle jugeait idyllique encore quelques heures auparavent; mais après tout, chaque relation démarre comme ça: on pense avoir trouvé quelqu'un d'exceptionnel, et puis, bien vite, les gens se lassent. Enfin, le plus souvent, c'est les hommes qui se lassaient de Lola. Elle ne savait pas pourquoi, mais c'était comme ça... Elle accumulait les echecs, se faisant jeter bien plus souvent qu'elle ne jetait les hommes.. 
Car Lola etait une fille kleenex, qu'on prend, pis qu'on jette...

Publié dans Mes rencontres...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article